Journée AUF : Le nouvel espace universitaire francophone à l’étude

À l’occasion de sa 17ème Assemblée Générale, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a organisé le jeudi 11 mai 2017 une Journée Scientifique pour examiner avec ses membres la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie quadriennale de l’AUF adoptée la veille, en ouverture de ce grand rassemblement de la francophonie universitaire.

Avec sa nouvelle stratégie, l’AUF propose à ses membres de travailler en mode participatif à la construction d’un « Nouvel Espace Universitaire Francophone ». Dans cette démarche, elle a organisé pour ses membres une Journée Scientifique, afin d’échanger et de faire émerger des solutions.

Une Journée d’échanges et de réflexions pour déployer la nouvelle stratégie de l’AUF

Trois tables rondes étaient organisées autour des 3 grands défis auxquels sont confrontés les établissements d’enseignement supérieur membres de l’AUF :

– la qualité de l’enseignement supérieur dans le domaine de la formation, de la recherche et de la gouvernance ;

– l’employabilité et l’insertion professionnelle des diplômés ;

– l e rôle de l’université comme opérateur de développement à la fois économique, culturel, linguistique, interculturel et environnemental.

Une 4ème table ronde était dédiée à la présentation de trois projets concrets déployés par l’AUF et ses partenaires :

– l’initiative pour le développement numérique de l’espace universitaire francophone (IDNEUF), un nouveau portail qui facilite l’accès aux ressources éducatives libres francophones ;

– l’Index de citations scientifiques francophones qui vise à renforcer la visibilité internationale des publications scientifiques francophones ;

– l’Atlas de l’expertise universitaire francophone, pour une meilleure connaissance de l’espace d’échange et de coopération que constitue la francophonie.

Cette journée scientifique a notamment permis d’approfondir les conséquences de la nouvelle stratégie de l’AUF sur les pratiques collectives, mais aussi de recueillir et analyser les innovations et les expertises des établissements membres. De nouveaux partenariats intra et extra académiques indispensables ont également pu émerger.

Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’AUF, a relevé à l’issue de cette journée qu’il existait un consensus autour de la mission sociétale des universités, qui correspond essentiellement au 3ème grand défi auquel font face les universités mais également aux deux autres liés à la qualité et à l’employabilité.

« Nous sommes dans un monde compétitif qui n’est toutefois pas incompatible avec l’idée de solidarité dont nous sommes porteurs », a déclaré le recteur, avant d’ajouter « pour relever les principaux défis, il faut nous engager dans la construction d’un triangle vertueux entre universités, acteurs politiques et acteurs économiques, dans lequel chacune des parties prenantes doit être proactive ». « Les différentes initiatives portées

laissez un commentaire