ONCF : Mise en place d’une commission de soutien psychologique suite au drame de Bouknadel

Une commission pluridisciplinaire a été mise en place pour fournir le soutien psychologique et moral nécessaire aux blessés du déraillement de train à Bouknadel et à leurs proches, a annoncé, lundi 22 octobre 2018 à Rabat, le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara.

En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants sur « les circonstances de l’accident tragique du train reliant Casablanca à Kenitra », Amara a précisé que cette commission, supervisée par le directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF), se compose de psychiatres, de juristes et de courtiers d’assurance, notant que les membres de cette commission ont rendu visite aux blessés et aux familles des victimes.

Concernant les mesures prises après l’accident, Amara a indiqué que sur le plan de l’écoute et de l’accompagnement, une cellule a été mise en place au niveau de l’ONCF, ayant mobilisé quelque 210 collaborateurs auprès des gares et du Centre de relations clients, ajoutant qu’un numéro vert gratuit a été mis à la disposition des proches des victimes et des blessés en vue de les informer sur leurs droits, dans le cadre de la responsabilité civile de l’Office, couverte par une compagnie d’assurance.

Il a également cité l’arrêt du trafic ferroviaire immédiatement après l’accident, la suspension de la vente des tickets et la mobilisation des équipes de la Protection civile et de plusieurs hélicoptères et ambulances afin de prodiguer les premiers soins et évacuer les blessés vers l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat et l’hôpital Moulay Abdellah à Salé.

Le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat a annoncé l’ouverture d’une enquête judiciaire pour élucider les causes et les circonstances de cet accident, a-t-il rappelé, notant que les services de la Gendarmerie Royale ont procédé à l’audition des témoins et de toutes les personnes concernées par la supervision du voyage, alors que les investigations techniques appropriées ont été menées en vue d’établir les responsabilités légales.

Le ministre a, en outre, souligné que l’ONCF a confié à des experts la mission de mener une autre enquête pour élucider les circonstances de l’accident, assurant que les résultats des investigations seront annoncés.

laissez un commentaire