Les jeunes leaders de la société civile africaine lancent le débat

La 15è édition de l’Université des jeunes leaders de la société civile africaine a entamé ses travaux, jeudi 13 septembre 2018 à Marrakech, avec la participation d’une centaine de jeunes représentant, une trentaine de pays africains.

Initiée par le Centre de Développement de la Région de Tensift (CDRT) sous le thème « Quels rôles doivent jouer les jeunes pour contribuer à transformer l’Afrique? », cette édition se veut une occasion pour les participants de réfléchir ensemble, quatre jours durant, sur le rôle des jeunes dans le développement du Continent africain.

Cette rencontre, organisée en partenariat avec le conseil de la ville de Marrakech, l’Office Chérifien des Phosphates (OCP), la Banque Africaine du Développement (BAD), l’Université Cadi Ayyad, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et la Fondation Friedrich Naumann pour La Liberté (FFN), vise à rassembler les jeunes africains en vue de discuter des moyens pour relever les principaux défis auxquels fait face le Continent, à savoir « nourrir, éclairer, intégrer, industrialiser l’Afrique et améliorer la qualité de vie des Africains », a déclaré à la MAP, le président du CDRT, Ahmed Chehbouni, en marge de l’ouverture de cette manifestation.

Les travaux de cette Université comprennent des conférences plénières, des communications orales, des ateliers de travail, des témoignages et des échanges d’expériences, ainsi que des activités culturelles et artistiques reflétant la richesse et la diversité du patrimoine culturel africain, et qui sont encadrés par une pléiade de professeurs universitaires, d’experts internationaux, de responsables administratifs et d’acteurs économiques.

Il convient de souligner que dans le cadre de cette de rencontre, la 9è édition des Trophées de l’Africanité aura lieu le 14 septembre, en présence de personnalités africaines et de jeunes leaders de la société civile de plusieurs pays d’Afrique.

.

 

 

laissez un commentaire