La moitié des Américains ont eu un membre de leur famille incarcéré

Selon une étude rendue publique jeudi 6 décembre 2018, Près de la moitié des Américains ont un membre de leur famille proche qui a passé au moins une nuit en prison.

Environ 45% des adultes interrogés par des chercheurs de l’université Cornell ont déclaré qu’un parent, conjoint, enfant, frère ou soeur avait été incarcéré au moins une fois dans leur vie, ne serait-ce que pour une nuit.

Plus lourd en conséquence: 22,8% des sondés ont vu ce proche passer plus d’un mois en prison, 13,9% plus d’un an et 3% plus de dix ans, selon cette étude financée par l’organisation FWD.us, fondée par le PDG de Facebook Mark Zuckerberg pour promouvoir des réformes dans les domaines de l’immigration et du droit pénal.

L’étude a porté sur 4041 adultes représentatifs de la  population américaine et estime en outre que 6,5 millions d’adultes américains (1 sur 38) ont actuellement un proche en prison.

Elle confirme par ailleurs, que les Noirs sont plus concernés que les Blancs (63% versus 42% ont vu un proche passer au moins une nuit en détention), les pauvres que les riches et les habitants du Sud et de l’Ouest plus que ceux du Nord-Est du pays.

Avec 710 détenus pour 100.000 habitants, les Etats-Unis gardent derrière les barreaux beaucoup plus d’hommes et de femmes que les autres démocraties occidentales (147 au royaume-Uni, 118 au Canada, 108 en Belgique, 98 en France).

Pour rappel, cette étude intervient alors que le président Donald Trump a apporté son soutien à un projet de loi bipartisan visant à réformer les peines planchers imposées dans des affaires de stupéfiants, qui devrait permettre de réduire la population carcérale.

laissez un commentaire