6 avril, une dure journée attend Benkirane

 

Les syndicats CDT, FDT et UMT réunis

Les syndicats CDT, FDT et UMT réunis

Les ouvriers affiliés à trois centrales syndicales vont marcher le 6 avril pour manifester leur mécontentement. Les chefs de L’Union Marocaine du Travail (UMT), de la Confédération Démocratique du Travail (CDT) et de la Fédération Démocratique du Travail (FDT) ont finalement décidé de manifester  à Casablanca pour dénoncer la détérioration des conditions sociales et économiques de la classe ouvrière. Selon Miloudi  Moukhariq le SG de l’UMT, les trois syndicats veulent ainsi  dénoncer le « blocage » du dialogue social et « l’atermoiement » du gouvernement à résoudre les problèmes des travailleurs et des salariés. En janvier dernier, les trois syndicats avaient décidé de constituer un front commun, d’unifier leurs rangs et de coordonner ensemble leurs actions syndicales en vue de défendre les droits de la classe ouvrière marocaine. Cette initiative « historique et sans précédent » n’est pas « un choix tactique » mais traduit une conviction profonde de toutes les instances et organisations syndicales, de « la nécessité de sortir de l’état de la division pour passer à une étape de coordination des initiatives et d’unification des efforts des militants syndicalistes pour faire face aux tentatives visant le mouvement syndical et la classe ouvrière », avaient annoncé les trois centrales.

laissez un commentaire

Commentaires (3)
  1. abdellatif oudades

    oui pour la manif mais non a la violence qu’elle peut engendrer,faire entendre la voix des travailleurs est un droit ,mais casser les biens d’autrui est un crime,esperant etre encore un modéle en democratie et comportement de gentleman

    Répondre
  2. le marocain

    Ces centrales syndicales veulent forcer le Gouvernement a se baisser pour leur nettoyer les pied.Je dirai que ces dernières ne peuvent pas obliger le Gouvernement a satisfaire les demandes dans la conjoncture actuelle,suite à une crise économique que travers me Monde,non pas le Maroc.
    Que ces responsables syndicaux sachent bien qu’ils ont atteint la limite « Rouge ».
    Tant que ces derniers sont responsables de ces centrales syndicales,ils ne voient que leurs profits,non celui de la masse ouvrière.
    Jusqu’à présent aucun pouvoir,ni les grèves,ni les manifestations ne nous a apporter des améliorations.Nos pensions en tant que Militaire retraité n’a pas bougée depuis 1981.Alors pourquoi me syndiquer pour donner l’avantage à ces Messieurs.Laissant la situation telle qu’elle est. ((a publier svp)

    Répondre
  3. afawi

    Oui !, effectivement il y a crise, et c’est clair qu’on n’a pas trop bien exporté de marchandises ces dernières années , d’autant que les débits en devises ne peuvent couvrir au de la des cinq mois; alors! messieurs syndiggas votre manif c’est du ridicule…

    Répondre