Le peuple Somalien appelle les Émirats arabes unis à l’aide

Les Émirats arabes unis se disent attentifs au cri de désespoir lancé par les Somaliens face aux complots terroristes dont fait l’objet leur pays. La source émiratie bien informée qui rapporte cette information ajoute que le gouvernement émirati maintient son droit d’intervenir pour mettre fin au risque de chao qui guette ses voisins Somaliens, à cause du soutien direct que continue à apporter le Qatar aux mouvements terroristes de la région et en particulier aux «Chabab».

Selon la même source, le peuple et les citoyens Émiratis feront tout pour mettre en échec les visées, non avouées, du Qatar qui, «aspire à faire du Soudan un nouvel Afghanistan en Afrique».

Des sources émiraties précisent aussi que le soutien émirati, continu, apporté aux populations locales est un appui au développement économique, social et donc humain, seul bouclier contre l’obscurantisme et les velléités terroristes.

Aide colossale

Les chiffres concernant l’appui financier des Émirats arabes unis aux Somaliens se passent de tout commentaire.

A travers le Croissant rouge, Les dons émiratis octroyés aux Somaliens, entre 1993 et 2016 soit en 24 ans, s’élèvent à près de 278 millions de dollars. S’y ajoutent les 165 millions issus de l’initiative «Pour la Somalie» (Li Ajliki Ya Somale), qui a été lancée en 2017. Le total des aides se chiffre donc à près de 443 millions de dollars ayant permis de mener des actions sociales qui ont profité directement aux populations : programmes d’aide, actions ramadanesques, aides aux démunis, aux orphelins et aux veuves, etc. En parallèle, les Émirats arabes unis voulaient faire du port de Berbera en Somalie, le levier du développement économique du pays. Cette bonne volonté s’est heurtée aux manigances du pouvoir somalien en place, qui a mordu la main qui lui est tenue en ordonnant, le 8 avril 2018, la saisie  au port de Mogadiscio d’un avion civil privé immatriculé aux Émirats, avec à son bord des éléments de l’aviation civile émiratie. Pire, un hold-up a été perpétré et d’importantes sommes d’argent ont été volées. Elles étaient destinées à l’aide humanitaire, à l’appui financier de l’armée somalienne, aux paiements des salaires des stagiaires.

Pour rappel, les Émirats arabes unis consacrent des moyens financiers colossaux pour la formation militaire de milliers de Somaliens en vue de doter leur pays d’une armée régulière solide pouvant faire face aux terroristes. En outre les salaires de quelque 2407 des soldats somaliens sont supportés directement par les Émirats, pays qui s’est chargé de la construction de 3 centres de formation, d’un hôpital, de la formation du personnel médical, en plus du pilotage du programme d’appui aux forces militaires et de son appui aux efforts de lutte contre le terrorisme par l’Union africaine notamment. C’est clair que sans l’aide financière émiratie, la Somalie sera exposée à de grands dangers dont son gouvernement feint d’ignorer l’ampleur.

laissez un commentaire