Post COP22 : Une réunion dehaut niveau des acteurs non-étatiques

Annoncée par le Président de la COP 22, M. Salaheddine Mezouar, lors de la rencontre organisée lundi 17 octobre 2016 en marge de la pré-COP avec les constituantes accréditées auprès du secrétariat de la Convention cadre des Nations unies pour les changements climatiques, (CCNUCC), une réunion de concertation et de suivi avec les représentants des constituantes est organisée par la présidence de la COP22 le mardi 21 février 2017 à Rabat.

On entend par « Constituantes » les neuf réseaux d’acteurs non-étatiques accrédités auprès du secrétariat de la CCNUCC. Cette accréditation leur donne, notamment, l’accès à la zone bleue, leur permettant ainsi d’organiser des événements et d’interagir avec les gouvernements lors des négociations. Les neuf réseaux accrédités sont le monde de l’entreprise, les organisations environnementales, les administrations locales et autorités municipales, les peuples autochtones, les instituts de Recherche et universités, les organisations syndicales, Femmes et genre, les jeunes et les organisations agricoles.

La réunion du 21 février s’inscrit dans la continuité de la Proclamation de Marrakech pour l’Action en faveur du Climat et du Développement Durable. Elle aspire aussi à faire le suivi des principaux résultats de la COP22, autant celles des négociations formelles que celles du Partenariat de Marrakech pour l’Action Globale pour le Climat. Cette rencontre Post-COP de la société civile, nationale et internationale, sera aussi l’occasion de se pencher sur la feuille de routede la présidence marocaine pour l’année 2017 et d’échanger avec les constituantes, lesquelles ont fait parvenir au Pôle société civile du comité de pilotage de la COP 22 leurs contributions, remarques et attentes.

Cette rencontre, impulsée par le pôle société civile-COP22, dirigé par M. Driss El Yazami, aura lieu en présence du M. Inia Batikoto Seruiratu, ministre de l’Agriculture et Champions pour le climat des îles Fiji, Mme Hakima El Haité Championne pour le climat du Maroc, M. Deo Saran, ambassadeur Climat des Fidji, M.Aziz Mekouar, Ambassadeur pour les négociations multilatérales, M. Mohamed Benyahia responsable du pôle Side Events et M. Said Mouline responsable du pôle Partenariats public privé du comité de pilotage de la COP 22, ainsi que des représentants de la CCNUCC et du PNUE.

laissez un commentaire