Abus sexuels: L’ONU tire la sonnette d’alarme

un casques bleus

Décidément, la mission de maintien de l’ordre et de la paix tourne au vinaigre au sein des rangs des casques bleus. L’ONU vient de recenser 44 accusations d’abus sexuels signalés depuis le début 2016. La majorité des cas concernent des missions en Afrique.

Jane Holl Lute, la coordinatrice à l’ONU de la lutte contre les abus sexuels, appelle les pays fournisseurs de casques bleus de renouveler de vigilance et serrer le contrôle sur leurs troupes déployées.

Les casques bleus incriminés proviennent principalement de République démocratique du Congo et du Congo-Brazzaville, ainsi que du Niger, du Maroc et d’Afrique du Sud.

29 accusations ont été recensées en Centrafrique avec la MINUSCA. Cependant, les accusations portées sur « Sangaris » ne sont pas prises en compte dans ce recensement onusien puisque l’enquête su la force française est encore en cours.

La RDC a enregistré 7 cas présumés d’abus sexuels suivie par 2 en Haïti et d’autres en Côte d’Ivoire, Soudan du Sud ou Mali.

laissez un commentaire