Le CHU Ibn Sina dément le décès de nouveau-nés suite à une coupure d’électricité

Cinq nouveau-nés auraient perdu la vie samedi 6 avril 2019 au CHU Ibn Sina de Rabat. Une coupure de courant d’une heure dans la salle de réanimation où se trouvaient les bébés aurait été responsable de leurs décès. La coupure de courant se serait déroulée de 7h30 à 8h30, causant le décès de ces nouveau-nés.

En réaction à ces accusations, la direction du Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina a démenti, mardi 9 avril 2019, les informations selon lesquelles les nouveau-nés seraient décédés à cause de ladite coupure d’électricité.

« L’hôpital n’a enregistré aucun cas de décès samedi 06 avril après une coupure de courant qui s’est produite le même jour à 6H49″, a assuré la direction dans une mise au point.

Avant d’affirmer que trois nourrissons sont morts à cause de la détérioration de leur état de santé, précisant qu' »un bébé, dont le poids ne dépasse pas 1,5 kg est décédé à 16H00, soit plus de 9 heures après la panne électrique, alors que deux autres qui pèsent 680g et 850g sont morts à 20H, soit plus de 13 heures après l’incident ».

La direction du CHU a également souligné que l’hôpital des enfants n’a enregistré aucune panne de courant externe le même jour, mais qu’il s’agissait d’une coupure partielle de trois prises au niveau du service qui a duré 7 minutes.

Le service en question est doté de deux types de groupes électrogènes qui fonctionnent de manière automatique à chaque coupure du courant, a-t-on expliqué de même source.

laissez un commentaire