Produits impropres : 670 tonnes détruits entre janvier et février

Les contrôles des produits alimentaires effectués par l’ONSSA au cours des mois de janvier et février 2017 ont concerné près de 2.000.000 tonnes. Ils se répartissent comme suit:

Sur le marché local : les inspecteurs de l’ONSSA ont réalisé 10.600 visites de contrôle sur le terrain dont 1.950 en commissions mixtes provinciales et préfectorales. Ces investigations ont abouti :

– au contrôle de 245.000 tonnes de produits alimentaires ;

– à la saisie et à la destruction de 670 tonnes de produits impropres à la consommation (soit 0,3%) dont principalement 619 tonnes de viandes rouges et blanches, 37 tonnes des produits de la pêche, 5 tonnes du lait et dérivés, 4 tonnes de confitures de conserves végétales, une tonne des dattes et 4 tonnes de divers produits alimentaires.

– la transmission au parquet de 389 dossiers pour jugement.

A l’importation : le contrôle de 1.072.500 tonnes de divers produits alimentaires. A l’issu de ces contrôles, 7.685 certificats d’admission ont été délivrés et 567 tonnes de produits alimentaires ont été refoulés pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur.

A l’exportation, 704.700 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 22.672 certificats sanitaires et phytosanitaires.
Par ailleurs, dans le cadre de son programme préventif et conformément aux dispositions de la loi 28.07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, les services de l’ONSSA ont :

– délivré 115 agréments et autorisations sanitaires aux établissements et entreprises alimentaires soit un total général de 5.079 établissements agréés et autorisés à ce jour .

– réalisé 2.235 visites sanitaires de suivi pour vérifier le respect et le maintien des exigences sanitaires dans les établissements déjà agréés et autorisés par l’ONSSA ;

– effectué 650 visites d’inspection lors des opérations de certification ou d’enquêtes sanitaires ;

– délivré 41 certificats d’agrément ATP pour le transport international et 970 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des produits périssables ;

– procédé à la suspension des agréments sanitaires de 6 établissements et au retrait d’agrément de 8 établissements pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur.

laissez un commentaire