PUBG: Ce jeu qui rend fou

Depuis plus d’un an, le milieu vidéoludique a vu débarquer PlayerUnknown’s Battlegrounds (PUBG). On ne gagne dans ce jeu vidéo si on reste le dernier survivant. Un concept, tout fait de violence, qui fait fureur auprès de millions d’adeptes. Bouleversant tout sur son passage avec une idée toute simple : 100 joueurs sur une île et il ne doit en rester qu’un et un seul. Dans ce jeu de tir en ligne où tout est permis et les éliminations se succèdent au fur et à mesure que la carte se rétrécit.

PUBG connait un succès fulgurant malgré des problèmes graphiques et des bugs. Plus d’un million de joueurs se connectent en même temps pour batailler, séduits par des teasers misant sur une certaine humour.

La force de PUBG est la tension permanente. Le jeu parachute le joueur sur une carte de jeu dont le décor (une ville abandonnée, un hangar, la campagne, des ruines, etc.) sert de terrain de jeu et où tous les coups (et outils) sont permis pour procéder à une hécatombe sanguinaire.

La montée d’adrénaline ainsi créée pourrait donner envie d’aller au-delà du virtuel…

 

 

laissez un commentaire