Dopage : 19 mois de suspension pour Badr Hari

Le champion marocain de kick-boxing, Badr Hari vient d’écoper d’une punition très lourde : 19 mois de suspension dans sa discipline de prédilection. Et pour cause, des traces de substances dopantes ont été retrouvées dans son urine, après son match contre le Néerlandais Hesdy Gerdes, en mars 2018.

Dans un communiqué publié par l’organisation mondiale de kick-boxing « Glory », on y apprend que « le kick-boxeur marocain Badr Hari s’est vu infliger une suspension de 19 mois après des tests au GLORY 51 Rotterdam qui ont révélé une violation du Doping Autoriteit”.

laissez un commentaire