Hervé Renard dément fermement vouloir saisir la FIFA contre Amrabt

Le sélectionneur national Hervé Renard a démenti fermement ce mercredi 10 avril 2019, les rumeurs selon lesquelles, il voudrait saisir la FIFA Nordin Amrabt venait à jouer avant la fin de sa convalescence.

Blessé à la cuisse gauche, Amrabt, évoluant actuellement au sein du club saoudien Al Nasr, est parti se soigner au Portugal et devra observer un repos de trois semaines avant de regouler les pelouses. Des médias saoudiens ont relayé l’information, reprise par des médias marocains, selon laquelle Hervé Renard aurait menacé de saisir la FIFA si Al Nasr faisait jouer Amrabt avant la fin de sa période de convalescence.

Hervé Renard a donc posté un message sur les réseaux sociaux, déplorant la manie qu’ont certaines personnes et certains médias marocains à chercher à déstabiliser la sélection nationale, à l’approche des compétitions internationales, par de « fausses informations et rumeurs infondées ».

« Je déments fermement vouloir saisir la FIFA, je ne sais à quel titre d’ailleurs, pour Nordin AMRABT et son club Al Nasr avec qui j’entretiens d’excellentes relation. A bon entendeur. » a-t-il déclaré.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une nouvelle fois, comme à chaque approche de compétitions internationales depuis mon arrivée au Maroc, certaines personnes et médias cherchent à déstabiliser la sélection nationale par de fausses informations et rumeurs infondées. Aussi, je déments fermement vouloir saisir la FIFA, je ne sais à quel titre d’ailleurs, pour Nordin AMRABAT et son club Al Nasr avec qui j’entretiens d’excellentes relations. À bon entendeur… Once again, as with each approach of international competitions since my arrival in Morocco, some people and media seek to destabilize the national selection with false information and unfounded rumors. Also, I firmly deny wanting to seize FIFA, I do not know in which title, against Nordin AMRABAT and his club AL NASR with whom I maintain good relationship. A word to the wise is enough…

Une publication partagée par Hervé Renard (@herve.renard.hr) le

laissez un commentaire