Ligue des Champions : Retour sur une journée riche en rebondissement (Résumé)

En vieil habitué le FC Barcelone est le premier qualifié de cette édition de la Ligue des Champions. Le groupe C, dit « de la mort », a quant à lui tenu toutes ses promesses, puisque le Paris SG a raté l’occasion de prendre la tête en concédant le nul à Naples (1-1). Et Liverpool a chuté à Belgrade dans cette poule insensée (2-0).

Dernier de la poule, l’ASM ne peut plus que lutter pour tenter de disputer à Bruges (3 points de plus) la 3e place pour être reversé en Ligue Europa. Mais Thierry Henry n’a toujours pas gagné en cinq matches toutes compétitions confondues et son club ne l’a plus fait depuis 15 rencontres.

Dans l’autre match du groupe, l’Atlético Madrid a battu Dortmund (2-0) sur un but de Saul Niguez et un autre d’Antoine Griezmann, qui marque des points dans la course au Ballon d’or. Ces deux favoris espagnol et allemand sont logiquement en tête avec 9 points. C’est la première défaite de l’ère Lucien Favre à Dortmund après 15 matches.

Lionel Messi, sans doute insuffisamment remis de sa blessure à un bras, a été ménagé, non retenu sur la feuille de match. Mais avec son nul à Milan sur la pelouse de l’Inter (1-1), le Barça a déjà atteint les 8es de finale avec 10 points, soit 3 de plus que les Italiens. Les Catalans ont marqué par Malcom, tandis que les Lombards ont égalisé par Mauro Icardi.

Le Tottenham d’Hugo Lloris (suspendu) est encore en vie après avoir renversé la situation face au PSV (2-1) grâce à un doublé de Harry Kane.

Le PSG aura été en tête du groupe une heure. Le club de Thomas Tuchel mène 1 à 0 quand Thiago Silva commet une erreur et pousse Gianluigi Buffon à une mauvaise sortie. Penalty concrétisé par Lorenzo Insigne (1-1). Le PSG, avec 5 points, reste derrière Liverpool et Naples, tous deux à 6 points. Mais l’écart avec les Reds s’est réduit. Car la bonne nouvelle est venue de Belgrade, où Liverpool est tombé à la surprise générale 2 à 0.

Mais c’est dommage pour le PSG, qui avait le score pour le Napoli de son ancien coach Carlo Ancelotti juste avant la mi-temps grâce à un nouveau beau numéro de Kylian Mbappé, passeur décisif pour un Juan Bernat qui ne faisait pas l’unanimité jusqu’ici. Et Gianluigi Buffon, qui avait purgé sa suspension, a livré un grand match au San Paolo. Jusqu’à ce penalty handicapant.

Les deux favoris de ce groupe ont tenu leur rang. Porto a assuré à domicile face au Lokomotiv Moscou, dépassé (4-1) pour conserver la tête (10 points). Et Schalke a dominé Galatasaray (2-0) pour rester deuxième (8 points).

laissez un commentaire