Instagram veut devenir le premier informateur

instagram

Une nouvelle bataille a lieu sur le Net. Instagram veut servir aux internautes une solution meilleure que le «Live tweet».

Par  : Deepa Seetharaman du Wall Street Journal

Instagram, le service de partage de photos racheté par Facebook, a annoncé, mardi dernier, deux mises à jour visant à permettre à ses plus de 300 millions d’utilisateurs de suivre les événements en temps réel pendant que les images sont téléchargées sur la plate-forme.

«Les gens sont avides de nouvelles sur ce qui se passe en ce moment dans le monde», a déclaré le PDG et co-fondateur d’Instagram, Kevin Systrom, dans une interview. «Que ce soit dans les médias sociaux ou dans la presse traditionnelle, nous sommes tous en compétition pour le même objectif : combler le décalage entre un événement et sa communication au lecteur».

Instagram, qui a orienté son onglet de recherche vers les événements commentés en temps réel, a annoncé le même jour que les nouvelles versions permettent ainsi de rechercher des images en se référant à un «trending topic» (sujet ou lieu géographique le plus discuté à un moment donné). Il a également introduit une fonction de recherche plus puissante qui permet aux utilisateurs de suivre des événements en direct allant des inondations soudaines qui ont eu lieu le mois dernier à Houston aux concerts de Taylor Swift, se vante Systrom.

«Je ne suis pas sur place. Mais je peux effectivement vivre les événements à travers des téléphones portables», a-t-il ajouté.

Pour l’instant, seuls les utilisateurs aux États-Unis seront en mesure d’utiliser la nouvelle page Explore d’Instagram.

Ces démarches reflètent une tendance plus large au sein des entreprises de médias sociaux afin de mieux exploiter les événements en direct. Twitter prévoit un nouveau produit, baptisé Project Lightning, dont le concept central est d’organiser et sélectionner les tweets, photos et vidéos basés sur des événements en direct. Des startups et prestataires de live streaming tels que Meerkat et Periscope, qui a été rachetée par Twitter au début de l’année, ont été également amenés au premier plan.

Systrom insiste sur le fait qu’Instagram n’est pas axé sur le live streaming, préférant puiser dans les 70 millions de photos et vidéos échangées chaque jour sur sa plate-forme où les utilisateurs passent plus de 20 minutes en moyenne par jour.

Grâce à la recherche des lieux, l’utilisateur pourra chercher n’importe quel endroit dans les quatre coins du monde et voir ce qu’il s’y passe en temps réel. Cette fonction va puiser dans l’information que l’utilisateur a attachée aux images. Le nouvel algorithme regroupe les images des lieux spécifiques selon deux critères : la popularité – dictée par des facteurs tels que le nombre de
« likes », de commentaires et du temps passé sur les photos (la meilleure). Et la date de leur publication (la plus récente). Instagram regroupera également les images par hashtag, y compris les tags qui restent toujours liés même si formulés différemment comme par exemple : #goldengatepark et #goldengateparkSF.

Les utilisateurs peuvent également faire une recherche par le lieu pour voir les photos les plus récentes publiées sur la plate-forme.

«Alors si vous êtes journaliste et que vous voulez voir des photos live, sur notre système, de ce qui ce passe n’importe où dans le monde, il suffit juste de taper le nom
du lieu et la page s’affiche en un rien de temps !»
assure Systrom.

laissez un commentaire