Sur fond d’allégations d’harcèlement sexuel, le banquier de Coutts démissionne

Harry Keogh a fait l’objet d’une enquête sur des accusations pour comportement inapproprié à l’endroit de ses collègues femmes.
Par Simon Clark

PHOTO: PETER NICHOLLS/REUTERS

Le banquier de Coutts & Co., Harry Keogh, qui a fait l’objet d’allégations de traitement inapproprié envres ses collègues femmes, vient de démissionner.

En effet, la porte-parole de la banque privée vieille de trois siècles, et qui compte la reine Elizabeth II parmi ses clients, a déclaré que M. Keogh serait déchargé de ses fonctions avec effet immédiat. La porte-parole a refusé, toutefois, de donner plus de détails à ce sujet. Rappelons que Coutts est une filiale du groupe RBS (Royal Bank of Scotland) (-1,37% PLC).

Le qutotidien américain The Wall Street Journal a rapporté le 15 mars que M. Keogh et son équipe de dizaines de banquiers avaient fait l’objet d’une enquête interne en 2015 sur des allégations de comportement inapproprié : propos obscènes, consommation excessive d’alcool, contacts physiques non désirés avec leurs collègues femmes.

À la suite de l’enquête de 2015, la banque a réprimandé M. Keogh, 57 ans, en lui refusant une prime, en lui donnant un avertissement écrit et en lui assignant un coach, confient des sources proches de l’enquête au Wall Street Journal. Très peu de gens savaient que M. Keogh avait fait l’objet de mesures disciplinaires en 2015 et que certaines des femmes qui ont signalé un comportement inapproprié à leur encontre, ont quitté la banque. M. Keogh, qui a nié les allégations de comportement incorrect, a accepté les mesures disciplinaires sans pour autant admettre les allégations, indique l’une des sources.

Alison Rose, directrice générale du pôle banque privée et commerciale chez RBS, a visité le siège de Coutts à Londres la semaine dernière pour s’entretenir avec le personnel. Elle a été interrogée sur l’affaire de M. Keogh et sur les résultats de l’enquête interne qui a eu lieu en 2015, ont indiqué des sources proches du dossier. Et ces derniers de poursuivre que Ms. Rose a encouragé les employés à exprimer librement leurs préoccupations et dénoncer tout comportement inap- proprié sur le lieu de travail.

M. Keogh a travaillé chez Coutts et d’autres filiales RBS pendant plus de 20 ans. Les clients avec qui il interagissait comptent des membres de la famille royale britannique, des stars du sport, des célébrités et des propriétaires fonciers fortunés, selon des sources proches de la banque.

laissez un commentaire