2020 : Année catastrophique pour le trafic aérien

 

Dans le contexte de la crise sanitaire du COVID19, le trafic aérien au niveau des aéroports du Maroc a connu une forte baisse durant la singulière année 2020.

 

En accueillant, l’année dernière, un peu plus de 7 millions de passagers (7.150.277) contre plus de 25 millions en 2019 (25.075 095), les aéroports nationaux ont vu leur trafic international chuter de 71,48% par rapport à 2019. Cette baisse a concerné tous les marchés à la suite de la fermeture des frontières en début d’année, des restrictions de déplacement et du couvre- feux.

L’aéroport Mohammed V a accueilli, à lui seul, 49% du trafic passagers global, soit 302.656 passagers, contre 855.316 passagers en 2019. Marrakech Menara a accusé une diminution de l’ordre de 87%, avec seulement 63.891 passagers. De même, l’aéroport Agadir Al Massira n’a accueilli que 36.014 passagers, un chiffre en baisse de 77%.

Les routes aériennes internationales qui ont comptabilisé le plus de trafic aérien sont dans l’ordre : Mohammed V-Paris Orly, Marrakech-Paris Orly, Mohammed V-Paris-CDG, Oujda-Paris-Orly et Mohammed V-Dubaï.

Le trafic aérien domestique a été, lui aussi, durement touché. La diminution se chiffre à 51% sur ce segment. Seuls 117.908 passagers avaient effectué en 2020 des déplacements par voie aérienne dans le royaume.

 

Oumaima Bouzmane – Journaliste stagiaire
laissez un commentaire