« 70s by Christina ». Le vibrant hommage d’une mère à sa fille

Cinq ans après la mort de la photographe Leila Alaoui, sa mère, Christine Alaoui lui rend un ultime hommage à travers une exposition mettant en scène des clichés des années 1970, sélectionnés par sa fille quelques jours avant son décès dans les attentats de Ouagadougou en 2016.

 

 

Intitulée « 70s by Christina », l’expo qui se tiendra jusqu’au 19 juin 2021 à l’Institut Français de Marrakech regroupe une quinzaine de clichés inédits qui avaient été retouchés par l’artiste. Le choix des années 70 n’est pas anodin, la période passionnait énormément la jeune photographe. « Leila était très intéressée par cette période des années 70’. Ces clichés sont choisis et retouchés par ma fille. Nous avons décidé de tenir l’exposition ici car c’est un endroit symbolique. C’est dans ce cinéma où Leila a passé une bonne partie de son enfance car elle étudiait au lycée Victor Hugo », a confié sa mère Christine Alaoui.

 

Un voyage dans le temps

 

 

 

En voulant rendre un dernier hommage à sa fille, Christine Alaoui a choisi de dévoiler au public des images très personnelles de sa propre histoire familiale lors de son séjour à New York, mais aussi lors de ses déplacements à Fès. « Leila m’a toujours poussée à montrer mon travail. J’ai décidé de faire d’autres expositions car j’ai énormément de clichés du Maroc des années 70’ que j’ai conservé soigneusement pendant toutes ces années », explique-t-elle.

L’exposition qui nous fait voyager dans le temps revient sur des tranches de vie d’une autre époque, d’un Maroc d’un autre temps. Un plongeon rétro rare à travers une expo pleine d’émotions qui fera bientôt le tour des autres Instituts français du pays.

 

LIRE AUSSI :

Outsiders / Insiders ? Le MACAAL rend hommage aux artistes d’Essaouira

 

laissez un commentaire