Covid-19. L’Indonésie tue les cerfs pour nourrir les tigres

 

On en est arrivé là. Le zoo Bandung en Indonésie est à court de nourriture pour ses animaux, à cause de l’état d’urgence décrété dans le pays suite à la pandémie du Coronavirus et qui l’a obligé à fermer, rapporte Reuters. La seule solution qui reste aux responsables est d’égorger certaines bêtes pour en nourrir d’autres. Les visites étant interdites, le zoo perd ses revenus estimés à 81.744 dollars par mois.

Le porte parole du zoo, Sulhan Syafi’i, explique que des cerfs ou les oies peuvent être sacrifiés pour nourrir les animaux carnivores comme le tigre de Sumatra ou le léopard de Java. Déjà que le tigre ne recevait plus que 8 kilos de viandes au lieu des 10 auxquels il avait droit auparavant.

laissez un commentaire