L’Association Al-Ihssane souffle sa 30e bougie en présence de Lalla Hasnaa

La Princesse Lalla Hasnaa, présidente d’honneur de l’Association Al-Ihssane, a présidé, dimanche à la maison d’enfants Lalla Hasnaa à Casablanca, la cérémonie de célébration du 30e anniversaire de cette association.

A cette occasion, la Princesse a visité des ateliers d’art animés par des pensionnaires de la maison d’enfants, notamment en photographie, peinture et dessin, peinture abstraite, origami et totem, peinture sur galet et lecture des contes.

Lalla Hasnaa a, en outre, visité la salle des nourrissons, quatre classes consacrées aux 4-5 ans (les papillons), 3-4 ans (les lapins), 4-5 ans (les étoiles) et 2-3 ans (petite section), la salle de psychomotricité, ainsi qu’un atelier dédié aux activités de l’éco-école réalisées par les enfants tout au long de l’année.

La Princesse Lalla Hasnaa a, ensuite, procédé à l’inauguration de l’exposition “L’art au service des bébés et enfants sans famille”, s’arrêtant devant les œuvres exposées, offertes à l’association par des artistes marocains à l’occasion de ses trois décennies d’existence.

Au cours de la tournée dans les structures de la maison d’enfants, d’amples explications ont été présentées à la Princesse sur les différents pavillons visités et les prestations fournies aux pensionnaires de la maison d’enfants.

L’Association Al-Ihssane assure la gestion de la maison d’enfants Lalla Hasnaa, l’unique structure du genre à Casablanca à accueillir les nourrissons et les enfants abandonnés depuis la naissance jusqu’à l’âge de la scolarité (6 ans).

Au terme de cette cérémonie, la Princesse Lalla Hasnaa a posé pour des photos-souvenirs avec les artistes présents, le personnel du centre ainsi qu’avec les membres de l’association.

En présence de Lalla Hasnaa, les pensionnaires de la maison d’enfants ont soufflé les bougies du 30e anniversaire, avant de remettre à la Princesse deux tableaux souvenirs. Par la suite, Lalla Hasnaa a posé pour une photo-souvenir avec les enfants de cet établissement.

laissez un commentaire