Le fondateur de WikiLeaks a été arrêté par la police britannique

Depuis plusieurs mois, la rumeur d’une arrestation imminente faisait écho dans l’entourage de Julian Assange. Elle s’est concrétisée jeudi 11 avril 2019, lorsque des policiers britanniques ont appréhendé le fondateur de WikiLeaks dans l’enceinte de l’ambassade équatorienne de Londres, où il est réfugié depuis 7 ans.

Le site d’information WikiLeaks a accusé jeudi l’Équateur d’avoir « mis fin illégalement » à l’asile politique accordé à Assange. La police britannique a été « invitée» dans l’enceinte diplomatique par l’ambassadeur. Le président de l’Équateur, Lenin Moreno, a lui assuré que la Grande Bretagne avait garanti que Julian Assange ne serait pas extradé vers un pays qui pratique la peine de mort.

laissez un commentaire