Le monde face à la pandémie. Pourquoi pas un plan Marshall mondial?

Angel Gurria, Secrétaire général de l’OCDE

Le bilan fait par l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) est inquiétant bien que réaliste. L’OCDE avait dévoile ses estimations de l’impact de la pandémie du Coronavirus en amont du sommet virtuel du G20 du 27 mars.

Ainsi, le confinement pourrait toucher des secteurs qui représentent jusqu’au tiers du PIB affirme l’Organisation qui précise que chaque mois de confinement coûtera 2% de croissance du PIB. Le secteur le plus touché est sans doute le tourisme qui risque, lui seul, une baisse d’activité de 70%. Le perspective d’une récession plane déjà dans le ciel de toutes les économies des plus puissantes aux plus faibles. Pour éviter le pire, le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría a proposé un « Plan Marshall mondial » pour contrer les effets économiques de la pandémie.

laissez un commentaire