Législatives israéliennes : La liste unie des partis arabes crée la surprise

Sans attendre leur proclamation officielle, les médias israéliens ont publié les résultats quasi complets des législatives. La grande surprise est l’arrivée en troisième position de la « liste unie » des partis arabes, qui totaliserait 12 sièges à la Knessetet. Propulsée par le vote des jeunes arabes israéliens, cette liste a surclassé le parti Israel Beiteinou de l’ex-ministre Avigdor Lieberman (9 sièges).

En tête, les partis du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de son rival Benny Gantz obtiennent chacun 32 sièges sur les 120 du parlement israélien. Ils sont très loin des 61 sièges nécessaires pour l’obtention de la majorité, ce qui rend quasiment impossible la formation d’un gouvernement de coalition, selon les connaisseurs des affaires politiques israéliennes.

En Israël, le président consulte les députés élus qui doivent lui recommander un chef de gouvernement. Les partis arabes, hostiles au Premier ministre en poste, ont déjà suggéré qu’ils allaient s’opposer à la désignation de Netanyahu, sans confirmer s’ils allaient soutenir celle de Benny Gantz, rapporte l’AFP. C’est leur positionnement qui permettra soit de clarifier la situation soit de l’obscurcir davantage.

 

laissez un commentaire