Marrakech: Le proviseur du lycée Victor Hugo suspendu après des accusations de harcèlement sexuel

Le proviseur du lycée Victor Hugo à Marrakech a été suspendu jeudi 16 mai 2019 après avoir été accusé par une élève de harcèlement sexuel. La veille, les lycéens ont manifesté devant son bureau, alors que d’autres accusations font surface.

« Non au silence”, clamaient plusieurs adolescents, pancartes à la main avec des  hashtags #MeToo et de photomontages 2.0 à la main, devant le bureau du proviseur du Lycée Victor Hugo de Marrakech le 15 mai 2019. À la tête du lycée français depuis quatre ans, Hervé Magot est accusé par une quinzaine d’élèves de harcèlement sexuel. D’après des sources proches du dossier, le proviseur a été suspendu par la direction de l’AEFE. Une mesure administrative provisoire en attendant d’en savoir plus” 

Si l’administration a annoncé la suspension du proviseur, ce dernier aurait démenti les accusations portées à son encontre, selon l’association de parents d’élèves UCPE Marrakech.

“À l’heure actuelle, il est impossible d’annoncer si les faits sont réels. On ne sait pas si une plainte est déposée (des deux parties) et donc à ce stade, c’est la parole de l’un contre la parole de l’autre (harcèlement ou diffamation)”, indique l’Union du conseil des parents d’élèves (UCPE)

laissez un commentaire