Touché par le corinavirus, Manu Dibango « récupère dans la sérénité »

Contrôlé positif au Covid-19, le saxophoniste de 86 ans se repose après son hospitalisation. Selon ses proches, son état n’inspire pas d’inquiétude.

Hospitalisé pour cause de coronavirus, le saxophoniste et légende de l’afro-jazz a tenu à rassurer ses fans. Il « se repose et récupère dans la sérénité », peut-on lire sur sa page Facebook officielle. Et «se réjouit d’avance de retrouver prochainement» son public.

Auteur d’un des plus grands tubes planétaires de la musique world, avec Soul Makossa, titre de 1972, Manu Dibango avait composé un 45 tours dont le titre phare était un hymne pour l’équipe de foot du Cameroun à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations. Repéré par des DJs new-yorkais, le titre a connu mille vies. Dibango avaità l’époque accusé Michael Jackson de plagiat sur un morceau de l’album «Thriller» avant qu’un accord financier ne soit conclu entre les deux stars.

Le saxophoniste le plus célèbre du continent africain avait joué à plusieurs reprises au Maroc. En 2014, son duo mémorable avec Hugh Masekela au Festival Mawazine (scène Bouregreg) restera longtemps dans les annales.

laissez un commentaire