CEMAC- Les réserves de changes en « bonne santé »

 

Malgré les effets de la pandémie du coronavirus, le niveau des réserves de change de la zone reste confortable, estime la BEAC.

Les pays de la CEMAC peuvent compter sur des réserves  de change pouvant couvrir leurs importations des biens et services pour cinq mois. En effet, selon des informations émanant de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) ces réserves, à la date du 10 mai, sont estimées à plus de 5.300 milliards de francs CFA. Et ce, pour une couverture extérieure de la monnaie à hauteur de plus de 74%.

Selon la même source, ces réserves étaient de plus de 4.100 milliards de francs CFA, soit une couverture de plus de 63%.

Au chapitre des raisons de cette évolution, la BEAC évoque, outre les dispositions relatives à la réglementation des changes, les efforts consentis par les Etats et leurs partenaires, pour la maîtrise des effets de la pandémie du coronavirus sur le comportement des économies des pays membres de la CEMAC (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale et Tchad).

laissez un commentaire