Pas facile tout ça

La photo est prise au Nord d’Islamabad au Pakistan, mais elle pourrait bien être prise au Maroc dans les environs d’Ifrane ou d’Imouzzer. Depuis que les touristes ont envahi ces montagnes enneigées, les singes ont perdu le sens de l’effort. Désormais, il leur suffit de s’aligner sur le bord de la route et attendre que les voitures leurs jettent des morceaux de pain, des cacahuètes et autres gâteries. Ça rappelle un petit peu, curieusement, l’attitude de certains qui, ayant goûté à la facilité, ont oublié qu’il faut bouger pour assurer sa subsistance. La culture s’est tellement généralisée que même des partis attendent sur le trottoir que quelqu’un veuillebienleurjeterquelque chose. Pas bon pour le modèle de développement. Il faudra d’abord mettre ces fainéants en quarantaine avant de commencer la longue marche.

Voir aussi
Allocations sociales
22, Fév 2020
Bastonade
22, Fév 2020
Croire les politiques
21, Fév 2020
Pas facile tout ça
10, Fév 2020
Crimes écologiques
10, Fév 2020
Diagnostic engagé
10, Fév 2020
Pas flexible le Wali
10, Fév 2020
laissez un commentaire