Pas flexible le Wali


Le FMI fait pression sur le Maroc pour qu’il passe à la deuxième phase de la flexibilité du dirham. Et il est décidé à employer tous les moyens, y compris le déplacement de la directrice générale au Maroc, pour convaincre le Wali de Bank Al-Ma- ghrib et le ministre de l’Economie et des Finances de prendre rapidement cette décision. Or, Abdellatif Jouahri, le Wali de BAM estime que la conjonc- ture n’est pas propice à une totale flexibilité du dirham.

Bref, le FMI va devoir flexibiliser le Wali d’abord.

Voir aussi
Allocations sociales
22, Fév 2020
Bastonade
22, Fév 2020
Croire les politiques
21, Fév 2020
Pas facile tout ça
10, Fév 2020
Crimes écologiques
10, Fév 2020
Diagnostic engagé
10, Fév 2020
Pas flexible le Wali
10, Fév 2020
laissez un commentaire