Sans rancune – L’heure du bilan

Les membres du gouvernement qui sont partis ont-ils laissé des traces ?

Mohamed Boulif : Les accidents de la circulation sont plus nombreux et plus meurtriers.
Le secteur du transport est encore anarchique.

Rachid Talbi Alami : Les jeunes sont toujours perdus et agressifs, aucune coupe gagnée, pas de médailles…

Lamia Boutaleb : Le tourisme n’a pas connu d’évolution exceptionnelle.

Mohamed Sajid : Rien de nouveau dans l’aérien, ni dans l’artisanat, ni dans l’économie sociale…

Daoudi, Yatime, El Khalfi : On ne sait pas s’ils étaient vraiment ministres, tellement on
les a vus manifester contre leur propre gouvernement.

laissez un commentaire