Antoine Petit : « C’est à la société de contrôler l’intelligence artificielle »

Lors de la première partie des journées scientifiques organisées, ce mercredi 10 novembre par l’Université Mohammed VI Polytechnique à Benguerir, Antoine Petit a présenté un aperçu quelques-unes des nombreuses avancées époustouflantes ayant pu être réalisées, dans divers domaines, grâce à l’apport de l’intelligence artificielle. Lui qui est la tête du CNRS et de l’INRIA dans son pays, la France, se montre rassurant quant aux craintes exprimées face aux dérives auxquelles pourraient donner lieu cette intelligence. Antoine Petit y voit une fantastique mine d’opportunités. C’est ce qu’a réaffirmé ce mathématicien, fils d’un physicien, au micro de L’Observateur du Maroc. Explications.