Libération de Brahim Saadoune. Merci à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et à nos frères saoudiens !

Même si le cas de Brahim Saadoune était compliqué parce qu'il était difficile à gérer car le Maroc n’entre pas en contact avec des entités séparatistes dans le cadre de l’intégrité territoriale des pays, sa libération a été rendue possible grâce aux aux relations qui lient la famille royale saoudienne à Sa Majesté le Roi Mohammed VI.