Cannabis. Le Rwanda autorise la production, mais juste pour l’exportation

Le Rwanda autorise désormais, la culture et l’exportation de cannabis. Le Cabinet, réuni, lundi 12 octobre sous la présidence du président Paul Kagame, a approuvé des directives réglementaires sur la culture, la transformation et l’exportation de «cultures thérapeutiques de grande valeur».

Toutefois, l’utilisation de la plante reste illégale dans le pays que ce soit à des fins médicales ou récréatives.

Le Rwanda a compris qu’il pourrait ainsi  augmenter ses recettes d’exportation du marché mondial du cannabis. Et c’est un gros marché de  345 milliards de dollars, selon les analystes New Frontier Data.

La décision a suscité des craintes liées au risque sur les jeunes si des contrôles sévères ne sont pas mis en place.

Pour le ministre rwandais de la Santé, le Dr Daniel Ngamije, malgré l’intention du gouvernement de tirer profit de la production et de l’exportation de marijuana, son utilisation dans le pays est interdite. Il pourrait en être de même pour le cannabis.

«Cela ne donnera pas une excuse aux toxicomanes et aux trafiquants de drogue. La loi contre les stupéfiants est disponible et elle continuera d’être appliquée », a mis en garde le Dr Ngamije à la télévision publique Rwanda Broadcasting Agency.

laissez un commentaire