Casablanca: des services publics payants d’hébergement et d’abattage du mouton

Il faut compter près de 300 DH de frais pour se payer les services des abattoirs de Casablanca.

Il faut compter près de 300 DH de frais pour se payer les services des abattoirs de Casablanca.

 

La société Casablanca prestations annonce avoir mis à disposition des services d’hébergement et d’abattage de cheptel aux abattoirs de Casablanca, à l’occasion de l’Aid al Adha. En voici le prix.

La prestation d’hébergement, supervisée par le conseil communal de Casablanca, aura lieu 48 heures avant le jour de l’Aid Al Adha, indique la société dans un communiqué.

Par ailleurs, le service d’abattage, lors de la journée de l’Aid al Adha, se déroulera aux abattoirs de Casablanca, situés au boulevard du 10 mars Sidi Othmane, précise-t-on. Il faut juste savoir que le prix du service de l’abattage du mouton a été fixé à 240 DH. S’y ajoute le service d’hébergement à raison de 24 DH par nuit (2 nuits maximums avant le jour J).

Pour ce prix, l’abattage sera assuré dans les conditions d’hygiène répondant aux normes de qualité préconisées par les instances compétentes, rappelle la même source.

Cette année, un dispositif sera mis en place pour assurer l’opération de sacrifice dans le respect des mesures préventives instaurées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire de lutte contre COVID-19.

L’opération sera organisée, selon la société, dans la limite de la capacité d’abattage (l’effectif retenu sera limité).

Les abattoirs de Casablanca, qui sont agréés par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), sont les premiers et uniques au niveau national à disposer de la double certification, ISO 22000 v2018 et ISO 9001 v2015.

Aïd Al Adha et Covid-19: Les bouchers astreints au test pour être autorisés à égorger le mouton

laissez un commentaire