Chloroquine. Didier Raoult remporte une bataille

Didier Raoult. Une bataille de gagnée

Le professeur marseillais Didier Raoult peut poursuivre ses essais cliniques sur l’hydroxychloroquine en toute quiétude. Poursuivi en justice pour ces mêmes essais, il vient de remporter une bataille sur ceux qui voulaient lui mettre des battons dans les roues.

Dominique Laurens, la procureure de la République de Marseille, a annoncé dans un communiqué de presse qu’elle a classé sans suite la plainte contre l’IHU de Marseille.

Un signalement, fait par un professionnel de la santé,  avait dénoncé les études menées par l’IHU comme « ne respectant pas les dispositions légales et réglementaires en vigueur », ce qui veut dire qu’elles pourraient constituer des infractions pénales.

La procureur a répondu que, « les infractions afférentes aux faits signalés dans la dénonciation sont insuffisamment caractérisées ». Depuis le début de la pandémie du Coronavirus, certaines parties ont tout fait pour discréditer la chloroquine et Didier Raoult.

On n’a pas encore oublié le scandale de la revue scientifique The Lancet qui a publié une fausse étude suite à la quelle l’OMS et certains pays avaient suspendu les essais de la chloroquine. Etude qui a été, comme chacun sait, retirée par la suite. 

laissez un commentaire