Cinéma. Nisrine Erraddi nominée à l’Académie de Sotigui

Après avoir reçu le Prix du meilleur rôle féminin au Festival international du film de Durban (DIFF) en Afrique du Sud et au Festival de Tanger pour le rôle de Samia dans Adam, Nisrine Raddi vient d’être nominée à l’Académie de Sotigui à Ouagadaougou au Burkina Faso pour le meilleur espoir africain 2020.

 

La jeune comédienne marocaine continue de se faire remarquer avec son rôle de Samia dans le 1er long-métrage de Meriem Touzani. Et cette fois-ci, c’est en Afrique que la jeune actrice brille. L’Académie de Sotigui étant une des institutions les plus prestigieuses au Burkina Faso qui œuvre pour la promotion des meilleurs acteurs africains.

 

Une femme forte et libre

 

Nisrine Erradi qui se dit « une femme forte et libre » affectionne particulièrement ce rôle. « Samia occupe une place particulière. Il m’a beaucoup touchée pas en tant qu’actrice mais en tant qu’être humain, confiait l’actrice lors de la présentation du film à Cannes. C’était très dur de l’incarner d’un point de vue psychologique. Les choses que Samia a vécues me sont étranges. Si je tombe enceinte, je ne serai pas dans la même situation qu’elle. Contrairement à Samia, je suis libre. Je fais ce que je veux. C’est la principale difficulté que j’ai rencontrée pour incarner ce personnage. Toutes les scènes étaient très dures pour moi. Mais, en même temps, cette expérience m’a procuré une jolie sensation ».

 

 

Pour rappel, Nisrine Erraddi s’était attiré la foudre des Marocains à cause de son baiser avec Loubna Azabal sur la croisette canoise. La jeune actrice s’était aussitôt excusée sur son compte Instagram en regrettant que ce baiser ait provoqué l’ire et l’indignation de certains de ses compatriotes.

LIRE AUSSI :

L’actrice Mariem Hussein arrêtée à Dubaï

laissez un commentaire