Corruption. Et cette loi, elle arrive enfin?

Siège du Parlement, Rabat, Maroc

La commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants s’est réunie mardi 15 septembre pour examiner le projet de loi n° 46.19 relative à l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption. Pour certains, ce texte serait un tournant décisif et un saut qualitatif. En fait,  il accorde de nouvelles prérogatives à l’Instance, notamment la possibilité de transférer les dossiers de corruption directement au parquet compétent, la possibilité de mener des recherches et des investigations sur les différentes infractions administratives et financières, et l’élaboration de rapports qui seront remis aux autorités et instances compétentes. Ce serait bien, mais le chemin est encore long pour l’adoption finale de ce projet.

laissez un commentaire