Covid 19: De nouvelles restrictions au Grand Casablanca, Berrechid et Benslimane pour un mois

 

C’était attendu, l’explosion des contaminations au Covid-19 impose un (re)verrouillage des zones les plus touchées. De nouvelles décisions gouvernementales viennent d’être prises dans ce sens.

 

Le gouvernement annonce une batterie de mesures au niveau du Grand Casablanca (préfectures de Casablanca et de Mohammadia et provinces de Naouceur, et Mediouna) et des provinces de Berrechid et de Benslimane à partir du dimanche 25 octobre à 21h00 pour quatre semaines pour faire face à la propagation du coronavirus (Covid-19).

Dans un communiqué, le gouvernement précise, ce vendredi 23 octobre 2020, que toute forme de déplacement nocturne est interdite dans ces zones entre 21h00 et 6h00 à l’exception des déplacements pour des raisons de santé et professionnelles. Il est redevenu obligatoire de disposer d’une autorisation exceptionnelle de déplacement de et vers les préfectures et provinces précitées. Ces documents sont délivrées  par les autorités locales compétentes. Ce n’est pas tout, les terrains de proximité et les parcs seront fermés.

Il s’agit aussi de la fermeture à 20h00 des restaurants et des cafés, ainsi que tous les magasins et les grands centres commerciaux. Les déplacements via les bus du transport en commun et le tramway ne seront plus possible à partir de 21h. Les marchés de proximité seront fermés à 15h. En parallèle, le gouvernement invite les patrons à adopter le travail à distance dans les cas qui le permette.

Toutes les mesures préventives prises auparavant resteront en vigueur dont la fermeture des hammams et des salles de sport et l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes.

Le gouvernement souligne que toutes ces mesures interviennent suite aux conclusions des opérations de suivi quotidien et d’évaluation régulière effectuées par les comités de veille et de suivi de la préfecture de Casablanca. Elles interviennent aussi sur recommandations de la Commission scientifique et technique sur la nécessité de poursuivre les mesures nécessaires pour contrer la propagation de Covid-19.

laissez un commentaire