Covid-19 en RDC. Une terrible pandémie? Vraiment?

L’OMS s’inquiète pour la république démocratique du Congo (RDC) : « l’évolution de la Covid-19 en RDC est marquée par une augmentation des cas au cours de la semaine épidémiologique 53 (du 28 décembre 2020 au 03 janvier 2021), période liée aux fêtes de fin de l’année 2020 et du début de celle de 2021 ».

Voyons donc de quoi ce terrible fléau est capable. Depuis l’apparition de la grippe chinoise en mars 2020, le pays a enregistré 20.003 cas, dont 12.767 guérisons, soit 81,5%. Le nombre de morts s’élève à 626 personnes.

L’épidémie touche 22 provinces sur les 26 que compte le pays, autrement dit 4 provinces ne sont pas touchées.

Il n’y a donc vraiment pas de quoi terroriser les 80 millions de citoyens. La « pandémie » n’a touché que 0,00025% de la population depuis son apparition.

Ebola a été plus meurtrière. Apparue en août 2018, cette maladie a fait 2.232 morts sur 3.262 cas, soit un taux de létalité de 66%. En comparaison, le taux de létalité de Covid-19 est de 2,5% selon ce qu’avait déclaré le ministre de la Santé, Eteni longondo, le 11 juin dernier.

laissez un commentaire