Covid-19. Le Maroc ne subventionne plus les masques

A Rabat, Salé et bien d’autres villes, on parle d’une pénurie de masques non tissés subventionnés au niveau des commerces et pharmacies. Qu’en est-il réellement ?

«Les masques ne sont plus subventionnés depuis près de deux semaines », nous confie une source bien informée. Elle ajoute aussi que «cette subvention ne sera pas reconduite à cause du manque de liquidités dans le budget de l’Etat ». Le secrétaire général de la confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc, Amine Bouzoubaâ, confirme qu’il y a réellement une pénurie des masques subventionnés depuis près d’une semaine au niveau des officines mais selon lui, la subvention ne pendra fin que vers le 16 octobre.

Libre marché

En effet, cette subvention a été décidée en début avril pour garantir l’accès des masques à tout le monde. Les masques non tissés étaient donc vendus aux différents points de vente à 0,60 DH pour une revente au grand public à 0,80 DH. Le montant de la subvention a donc été fixé à 0,50 DH TTC et prélevé sur le Fonds de gestion de la pandémie du coronavirus. L’aide ciblait exclusivement les masques vendus aux ménages et aux particuliers. Les établissements publics et entreprises privées, eux, les payaient à un prix négocié avec une clause d’interdiction à la revente

Avec cette fin de subvention, le marché sera donc libre et les prix seront revus à la hausse, d’autant plus que selon, notre source proche du dossier «l’Etat n’a pas encore fixé les tarifs. Ce qui ouvre la voie à libre concurrence ». Mais, « la hausse ne sera pas excessive », assure le professionnel, puisque selon lui, il y a une surproduction de ce type de masques non tissés sur le marché. Aussi, comme le souhaite Amine Bouzoubaâ, cette décision va booster le segment des masques en tissu lavables. Pour lui, ceci permettra de lutter contre la pollution des rues par les masques jetés un peu partout, ce qui représente un risque majeur sur la santé publique.

laissez un commentaire