Covid-19 : Les pharmaciens réagissent aux fermetures liées aux contaminations

 

Les pharmaciens s’inquiètent par rapport à la fermeture de certaines officines suite à la contamination des employés au coronavirus. Ils ont adressé un courrier revendicatif au ministère de l’intérieur.

 

La confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc a adressé un courrier au ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, pour réclamer une révision de cette décision jugée « sans fondement légal », soutient la confédération.

Cette dernière fait valoir d’ailleurs  la loi 17-04 encadrant la profession de pharmacien et sa pratique au Maroc. « Selon les articles 110, 123, 126 et 127, lorsque le pharmacien est dans l’incapacité de s’acquitter de sa mission pour causes médicales, un autre pharmacien pourra le remplacer le temps qu’il se rétablisse. En aucun cas la loi ne stipule une quelconque fermeture de l’officine » argumentent les pharmaciens dans leur correspondance.

Rappelant le rôle primordial et citoyen des pharmacies en cette conjoncture délicate de la pandémie, la représentation syndicale insiste sur la grande importance de les maintenir ouvertes. « C’est un service vital pour les citoyens. Les pharmacies doivent rester ouvertes pour procurer médicaments et informations surtout dans certaines régions reculées où une seule officine est en fonction », rajoute la confédération. Cette dernière réclame d’ailleurs la suspension des fermetures en appelant Laftit à intervenir en urgence ; « pour mettre de l’ordre dans ce traitement arbitraire et garantir la continuité des services pharmaceutiques fournis aux citoyens en cette période critique », concluent les pharmaciens.

 

 

laissez un commentaire