Covid-19 : Un jeune sur six privé d’emploi

L’emploi des jeunes a pris un sacré coup à cause de la pandémie. Les derniers chiffres de l’OIT le confirment.

Plus d’un jeune sur six a cessé de travailler depuis le début de la pandémie de Covid-19 et ceux qui ont conservé leur emploi ont vu leur temps de travail diminuer de 23%. La quatrième édition du rapport de l’Observatoire de l’OIT intitulée « le Covid-19 et le monde du travail » a noté également que la progression forte et rapide du chômage chez les jeunes, depuis février dernier, touche davantage les jeunes femmes que les jeunes hommes. L’effet infligeant de la pandémie a bouleversé la vie des jeunes. D’après le rapport de l’OIT, la pandémie n’a pas seulement ruiné leurs perspectives d’emploi, mais a perturbé leurs études et leurs formations tout en constituant une entrave pour ceux qui veulent accéder au marché du travail ou cherchent à changer d’emploi.

«Faute de prendre d’urgence des mesures énergiques pour améliorer la situation des jeunes, nous allons peut-être devoir assumer l’héritage du virus pendant des décennies… », avertit Guy Ryder, directeur général de l’OIT. L’Observatoire recommande l’adoption de réponses urgentes, à grande échelle et ciblées pour soutenir les jeunes notamment à travers de vastes programmes de garanties d’emploi et de formation dans les pays développés, des programmes à forte intensité d’emploi et de garanties d’emploi dans les économies faibles ou intermédiaires.

Environ 267 millions de jeunes étaient en 2019 sans emploi. Les 15-24 ans qui travaillaient, occupaient généralement des emplois les rendant encore plus vulnérables car mal rémunérés ou  informels.

laissez un commentaire