Déconfinement : Les Français retiennent leur souffle en attendant les annonces d’Édouard Philippe (vidéo)

Retour sur l’acte I

 

Des annonces concernant l’acte II du déconfinement sont attendues aujourd’hui en France. Pays où la situation sanitaire s’améliore, mais la peur de la propagation reste pressante, autant que celle de la récession économique.

En France comme ailleurs, le confinement use et les confinés ont hâte de s’en délivrer. Mais, depuis le déclenchement de la guerre contre la pandémie de la Covid-19, la raison sanitaire est devenue raison d’Etat. Malgré un état sanitaire en nette amélioration dans l’Hexagone, c’est donc avec une prudence extrême que le gouvernement français va encore annoncer, ce jeudi 28, un assouplissement du déconfinement progressif du pays entamé le 11 mai dernier.

Dans quelques heures, le premier ministre français va dire à ses compatriotes, notamment, si leur pays restera divisé en zones rouges et vertes, si le périmètre de circulation restera limité à 100 kilomètres, si les collégiens et les lycéens pourront regagner leurs établissement.
Edouard Philippe devra aussi annoncer si les cafés, les bars et les restaurants pourront reprendre leurs activités. Il devra aussi se prononcer sur la réouverture des lieux culturels et cultuels, des clubs de sports, des piscines, des salles de gym et des clubs de fitness ainsi que des parcs d’attractions, des plages ou encore des parcs et jardins.

L’exécutif français est sous pression. « Chaque mois de confinement, c’est à peu près deux points de PIB perdu », avait estimé fin mars dernier, Mathieu Plane, directeur adjoint de l’Observatoire français des conjonctures économiques, dans une déclaration aux médias français.
Sur le seul deuxième trimestre, la chute du PIB pourrait atteindre « environ 20% », après -5,8% au premier, estime l’Institut national français de la statistique et des études économiques (Insee) dans sa dernière note de conjoncture publiée hier, mercredi 27 mai 2020.

Selon cet Institut, le produit intérieur brut (PIB) devrait dégringoler “d’environ 20%” au deuxième trimestre, et de plus de 8% sur l’ensemble de l’année. Selon la même source, l’économie française tournerait actuellement ”à environ quatre cinquièmes de son niveau d’avant crise”, contre deux tiers pendant le confinement.

Cet après-midi, à 15H (GMT), les Français attendent de nouveaux signaux de la part de leur gouvernement pour espérer une amélioration de la situation dans les prochains semaines.

Les annonces d’Edouard Philippe interviendront à l’heure où la France totalise près de 183.000 cas d’infection par le nouveau coronavirus et près de 28.600 morts, pour près de 66.600 guérisons.

LIRE AUSSI

France : les détails du plan de déconfinement

 

laissez un commentaire