Des super héros marocains dans « Atoman, Wind Rider »

Une première en Afrique et au Maghreb. Le film de super héros marocain « Atoman, Wind Rider » signé Anouar Moatassim marque un nouveau tournant dans le cinéma marocain.

 

Pour son dernier Film, le réalisateur belgo-marocain a choisi un casting de rêve et a confié le rôle du super-héros Atoman  à Lartiste.

Le rappeur franco-marocain jouera aux côtés du célèbre acteur français Samy Naceri, Doudou Masta et Mourade Zeguendi, Sarah Perles présélectionnée pour le titre de « Meilleur espoir féminin (César 2019), Mehdi Baghdad, champion du monde MMA, et Mehdi Adjouri.

 

« C’est un rêve qui se réalise, se concrétise », confie Anouar Moattasim juste après la présentation du film en avant-première à Paris le 4 septembre 2020. « Le héros Atoman, qui signifie l’homme du vent en Amazigh, puise sa force et son identité dans le patrimoine marocain et amazigh. Une identité que l’on retrouve dans le film à travers les costumes, le décor, la musique… ».

Pour sa part, Lartiste s’est dit « impatient de commencer cette belle aventure, bien qu’avec plein de pression sur les épaules ». « Faire un film de super-héros chez-moi au Maroc, double encore la pression pour réussir le challenge », affirme Lartiste qui assure « ne ressentir aucun complexe » à faire ce film.

Le film dont la sortie est prévue en novembre 2021, raconte l’histoire de Hakim Imlil, un hacker éthique recherché à l’international pour avoir hacké les serveurs informatiques d’un laboratoire pharmaceutique américain, français et chinois afin de faire bénéficier les malades atteints de COVID-19, d’un générique à faible coût. Arrêté par Interpol sur une île où il a trouvé refuge, il est remis aux autorités marocaines et n’échappe à la prison qu’en acceptant de devenir un white-hat au service de la cellule de lutte contre la cybercriminalité de la police.

Entraîné malgré lui dans une enquête au cours de laquelle il va apprendre la vérité sur ses véritables origines. Il hérite d’une lignée dotée de pouvoirs surhumains qu’il doit apprendre à maîtriser pour pouvoir se mesurer au grand danger qui menace le monde. Pour être le dernier rempart face au chaos, Hakim doit devenir Atoman. Engagé auprès des vulnérables, il entame une course effrénée et un combat acharné contre de puissants ennemis en quête de contrôle absolu sur la planète.

LIRE AUSSI :

Le film « MICA » de Ismaël Ferroukhi fait sensation à Angoulême

laissez un commentaire