Le Groupe attijariwafa Bank multiplie ses initiatives en faveur des tpe

L’engagement d’Attijariwafa bank envers les TPE ne date pas d’hier certes, mais le Groupe met le turbo pour faire plus et mieux. précisions.

L’acte d’entreprendre aujourd’hui est une réelle source de production de richesses. Cet acte n’est pas considéré comme un simple moyen de lutte contre le chômage, mais un vecteur fondamental de développement économique. Aujourd’hui, l’Etat et l’ensemble des acteurs socio-économiques sont parfaitement conscients de l’importance de la création d’entreprise, et plus particulièrement les Petites et Moyennes Entreprises et les Très Petites Entreprises (TPE). Les principaux acteurs de la dynamique territoriale sont amenés à relever plusieurs challenges, mais aussi à saisir les opportunités qui émanent de ce nouvel environnement. Il faut dire que l’entrepreneuriat se trouve aujourd’hui au cœur du développement humain. Parmi les principaux et robustes acteurs qui sont conscients de vérité et réalités, le Groupe Attijariwafa bank qui ne cesse de multiplier ses initiatives en faveur des très petites entreprises. La prise de conscience de ce Groupe ne date pas d’hier, mais depuis toujours. La TPE donne des perspectives sur l’avenir, favorise l’expression du potentiel des personnes et ouvre des espaces de liberté insoupçonnés de progrès. Aujourd’hui, le Groupe Attijari passe à la vitesse supérieure. Nous nous rappelons de la sortie remarquable de Mohamed El Kettani, président directeur général du groupe Attijariwafabank et ce le 9 décembre dernier. C’est devant un parterre important que le PDG du Groupe a exposé l’action du groupe en matière de soutien, accompagnement et financement des TPE. Il faut rappeler que cette mobilisation est venue deux mois après le discours royal prononcé devant les deux chambres du parlement. Sa Majesté a appelé les banques à s’impliquer beaucoup plus et davantage dans le financement et en faveur des jeunes. La mobilisation du Groupe Attijari est considérée comme une réponse favorable à l’appel royal. Mais ce qu’il faut préciser c’est que cette mobilisation intervient pour accélérer et renforcer la stratégie de la banque en matière de soutien aux TPE et qui a démarré depuis plusieurs années et qui sera poursuivie et renforcée suite à l’appel royal. En remontant dans le temps, Mohamed El Kettani et avec beaucoup de nostalgie a rappelé que la banque a été créée en 1904. Ce grand Groupe a démarré et a grandi avec les TPE. El Kettani a dit, à cette occasion, qu’aucun entrepreneur riche aujourd’hui n’est né riche dans les années 1940. Tous ces riches ont démarré avec des TPE. Mais ils ont mené un combat. C’est une vérité qui sort de la bouche d’un homme ou plutôt un financier qui a 36 ans de vie au sein du groupe Attijari. L’histoire est fort témoin, l’homme fort d Attijari, se rappelle que juste après la fusion de la BCM-Wafabank, en 2007 le Groupe voulait démystifier l’acte d’entreprendre et instaurer un écosystème favorable à l’entrepreneuriat. Après une étude sociologique, le doigt a été mis sur deux problématiques majeures: beaucoup de personnes avaient peur de franchir la porte d’une agence bancaire et beaucoup d’autres avaient un frein psychologique tel qu’elles ne pensaient même pas à l’idée de faire appel à une banque. D’où la stratégie de la banque de lancer une offre de «low income banking» (Hissab Bikhir) à travers sa filiale Wafacash. Par la suite, le Groupe a pu identifier les attentes des TPE vis-à-vis du secteur bancaire. Ces attentes sont simples: une assurance, des frais bancaires bas, des produits financiers adaptés, des délais plus courts, un meilleur accès au financement, du conseil, un accès aux marchés publics et privés, un accès à l’information et à des formations en gestion des entreprises, et enfin la création d’une communauté de TPE. Il est clair que l’histoire du groupe Attjari avec la TPE est ancienne et longue. Sans remonter trop loin dans le temps, rappelons qu’à une date récente, 2004, Attijari s’est engagé sur une enveloppe de crédit et 16.730  TPE ont bénéficié de 4,1 milliards de DH de crédits. Une mobilisation ne se limite pas dans le temps, ce groupe s’est engagé en 2019 à distribuer 18 MMDH aux PME et 9 milliards de DH à 45.000  TPE. L’engagement de ce Goupe envers la TPE se confirme d’une année à l’autre. 30% de l’encours de crédit distribué par le groupe est accordé aux TPE. Le PDG du groupe confirme que 70% de ceux qui ont bénéficié de la garantie de la CCG sont des crédits accordés par Attijari. Ce n’est pas tout. Attijri passe à une autre vitesse et lance un système de scoring et immersions pour mieux comprendre cette dimension d’entreprendre qui est la TPE. Attijari, parle donc d’industrialisation du processus d’octroi e crédit et affectent 150 agences pour accomplir cette mission. Résultat ! En 48h vous avez une réponse pour une demande de crédit. Comprendre la TPE a permis au groupe d’avoir la conviction que l’octroi de crédit n’est pas une fin en soi. Pour réussir un projet petit qu’il soit il faut et absolument accompagner à priori et à postériori l’entrepreneur. Car le groupe ne souhaite pas compter des morts nés. De ce fait, Dar Al Moukawil s’est vu attribuer la mission lourde est importante de l’accompagnement des TPE. Lancée en 2016, Dar Al Moukawil a ouvert ses portes dans plusieurs villes. Clients ou pas clients de la banque, toutes personnes pourra bénéficier des services de Dar Al Moukawil qui assure formations, coaching, conseil et accompagnement, et offre des espaces de rencontre entre TPE. Il est clair que l’histoire du Groupe Attijari avec la TPE n’est nullement récente. Et la marche continue et la stratégie de soutien de financement et d’accompagnement se projette dans l’avenir. Mohamed El Kettani a affirmé que suite à l’appel royal, et en plus de l’adhésion au programme spécial national de financement, le groupe va accélérer les ouvertures d’agences spécialisées dans les TPE, de centres Dar Al Moukawil, de points de vente Wafacash. Et que la banque lancera un programme «Ana Mâak» deuxième génération .

laissez un commentaire