Des business angels pour dédiaboliser le business

Le ministère de l’Economie et des Finances (MEF) s’est allié au Projet de la Coopération Technique Allemande (GIZ) afin de développer des Business Angels. Des réseaux œuvrant dans ce domaine seront ainsi sélectionnés et auront accès aux dispositifs d’appui techniques prévus par la GIZ selon des critères d’éligibilités définis en amont afin d’appuyer et dynamiser leur intervention.

C’est dans ce cadre qu’ont été créés Angels for Africa et Moroccan Business Angels Network. Cette action s’inscrit dans le processus développement de nouveaux modèles de financements « alternatifs, inclusifs et innovants » pour les TPME marocaines, en partenariat entre le Programme Maroc-Union Européenne d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance verte (PACC) et le Projet de la Coopération Technique Allemande (GIZ) Taahil Al Mokawalat (TAM III).

Objectif général annoncé : contribuer à l’accélération du financement des TPME à fort potentiel et des Startups innovantes à travers des réseaux de Business Angel (BA) structurés.

Dans les faits, il s’agit d’apporter un appui technique à la structuration de l’écosystème des Business Angels à travers la mise en œuvre concertée avec les différentes parties prenantes d’un ensemble de mesures qui visent à renforcer les capacités des Business Angels, d’une part, et celles des TPME à fort potentiel et des Start-ups innovantes, d’autres part.

Cartes de visite

Angels for Africa by LaFactory

LaFactory a créé son programme Angels for Africa destiné aux startups technologiques africaines.

Uniquement constitué d’entrepreneurs expérimentés, eux-mêmes anciens startupers ayant réussi, Angels for Africa apporte une réelle rupture avec les méthodes traditionnelles des réseaux de business Angels, et s’adapte aux besoins pressants des startups africaines en mécanismes de soutien appropriés.

Angels for Africa est ainsi construit sur la diversité de parcours des investisseurs qui le composent(patrons de multinationales, grandes boîtes marocaines, start-uppeur à success stories et fonds d’investissement dédiée à l’amorçage et la complémentarité des métiers/secteurs qu’ils représentent (IT, Education, Médias, E-Commerce, Finances).

Enfin, la souplesse de l’engagement et le respect de la vie publique/privée des investisseurs sont garantis par LaFactory, qui promet également aux startups africaines un temps de décision rapide et un accompagnement de bout en bout pendant le parcours de financement.

Moroccan Business Angels Network (MoBAN) 

Ce réseau fondé en 2019 grâce à la formation GIZ dispensée en novembre 2018, met en réseau des entrepreneuses et entrepreneurs, en soutenant des start ups innovantes au Maroc par leurs réseaux et leurs compétences tout en contribuant au financement (seed capital).

A ce titre, MoBAN organise chaque trimestre des présentations de projet (Pitch) afin d’assurer la mise en relation des Business Angels et des porteurs de projets et aboutir au lancement de concepts innovants et disruptifs. Lors de la cérémonie du lancement organisée par MoBAN le 29/06/2019, une première venture Academy a eu lieu avec le pitch de 11 startups innovantes.

Le réseau MOBAN créé ainsi de l’activité et développe le business angeling au Maroc en informant les entrepreneurs et autres acteurs économiques sur les business Angels. Parmi ses autres missions, figurent le soutien et la promotion des parties prenantes de l’écosystème, la création d’une synergie par des rencontres, l’amélioration du climat des affaires, la contribution des bonnes pratiques et des standards éthiques ainsi que le développement de partenariats avec les fédérations professionnelles similaires dans la région, en Europe et Amérique.

Enfin, les membres de MoBAN s’intéressent à toute idée innovante. En particulier lorsque celle-ci ouvre des solutions aux objectifs du développement durable (ODD).

laissez un commentaire