Embouteillages. Quand le ministère de l’Intérieur parlait de fake news (vidéo)

Avant que le gouvernement ne prenne sa décision d’interdiction de déplacement, l’information avait circulé bien avant. Elle parlait bien d’une fermeture des axes routiers entre plusieurs villes. Tout de suite, le ministère de l’intérieur avait qualifié cette info de fake news. Démenti catégorique donc.

Et puis nous y voilà, la fake news est devenue une « vraie news ». Avec juste une différence de dates. Au lieu des 24 et 25 juillet, l’interdiction commence le 27 à minuit et sans précision de sa durée. Le ministère appelait le public à plus de vigilance face à ce genre d’infos. Mais le public ferait tout aussi bien d’être vigilant face aux décisions du gouvernement. Personne ne pourra plus sortir de sa ville de peur de rester bloqué quelque part.

D’ailleurs, voyons un peu ce que disent les internautes. Plusieurs images d’embouteillages ont été publiées sur Facebook. Les stations de péages sont engorgées de monde. L’annonce de la fermeture a précipité les retours des weekendiers. Il n’y a personne qui sache jouer aux échecs au gouvernement?

 

Avant que le gouvernement ne prenne sa décision d’interdiction de déplacement, l’information avait circulé bien avant….

Publiée par L'Observateur du Maroc et d'Afrique sur Dimanche 26 juillet 2020

laissez un commentaire

Commentaires (2)
  1. Toumi

    Le gouvernement marocain, par ce genre d’actions, démontre clairement son incompétence pour ne pas dire son insouciance quant au sort des citoyens!

    Répondre
  2. Toumi

    Par ce genre d’actions, le gouvernement actuel démontre incontestablement son incompétence pour ne pas dire son insouciance quant au sort des citoyens marocain.

    Répondre