Enquête. Forte contamination dans les cafés  bars et restaurants

Selon une enquête américaine, un contact étroit avec des personnes contaminées dans des endroits clos comme les cafés et restaurants est associé à la positivité à la COVID-19.

« Les cafés, bars et restaurants seraient des espaces qui favorisent la propagation du covid-19 ». Tel est le résultat d’une enquête réalisée par les centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), et publiée sur leur site. L’étude a été effectuée durant le mois de juillet dans 11 établissements de santé et concerne un échantillon de 314 personnes dont 154 ont été testés positifs. «Les personnes testés positifs étaient deux fois plus susceptibles d’avoir déclaré avoir mangé dans un restaurant, ou fréquenté un café ou bar dans les deux semaines précédant le début de la maladie que ceux dont les résultats du test SARS-CoV-2 étaient négatifs », note l’étude  qui ajoute que «manger et boire sur place dans des endroits offrant de tels services pourraient être des facteurs de risque importants associés à l’infection par le SRAS-CoV-2. En effet, toutes les zones au sein de ces lieux sont concernées notamment l’intérieur, la terrasse, et sièges à l’extérieur. Les CDC concluent ainsi que les expositions et les activités où l’utilisation du masque et la distanciation sociale sont difficiles à maintenir représentent une source de contamination.  Le risque est donc plus sérieux que dans des endroits de shopping, de rassemblement moins de 10 personnes, les bureaux, les salles de sport, le transport public…où les gens respectent les précautions exigées. Recommandation des rédacteurs de l’étude : éviter au maximum les rassemblements privés dans des lieux qui ne sont pas aérés.

Aucun foyer de contamination au Maroc

Au Maroc, malgré la reprise de l’activité des cafés et restaurants, la capacité d’accueil est toujours limitée à 50% et les propriétaires des lieux sont contraints de mettre en place toutes les mesures de précaution nécessaires à titre de prévention. «Bornes de désinfection, respect des distances entre les tables, port de masques à l’entrée…dès la réouverture des cafés et restaurants tout a été mis en place pour protéger les clients et le personnel. Et jusqu’à l’heure actuelle, aucun café ni restaurant n’a été déclaré « foyer de contamination »», relativise le président de l’association nationale des cafés et restaurants au Maroc (ANPCRM), Noureddine Harrak. Il reconnait par ailleurs que dans certains quartiers populaires, bon nombre de professionnels ne respectent pas les consignes. « Et cela n’engage qu’eux. On ne peut pas généraliser même si ce genre de comportement pourrait porter préjudice à tout le secteur », regrette t-il. Sur le respect des gestes barrières de la part de la clientèle il ajoute «beaucoup sont conscients de l’enjeu et respectent les mesures exigées. Mais, pour le port de masque,  il est difficile de le leur imposer à l’intérieur, surtout que ces lieux sont destinés à boire et à manger ».

laissez un commentaire