Exposition « KAN YA MAKAN ». Le design et l’artisanat marocains mis à l’honneur

Pour la seconde édition de son exposition « Design et Artisanat », la Galerie Banque Populaire mêle à nouveau deux univers de l’expression artistique : l’artisanat marocain et sa richesse, et le design qui vient enrichir un savoir-faire ancestral savamment perpétué par des artisans virtuoses.

 

 

 

 

 

La nouvelle exposition « KAN YA MAKAN » propose une immersion magique dans un univers artisanal revisité par l’artiste designer Marocaine du Monde Leila Billon, qui a œuvré aux côtés de plusieurs artisans des coopératives de la région de Khemisset, pour apporter au grand public et aux amateurs d’art des créations de toute beauté, conjuguant authenticité et modernité.

 

 

Entre Orient et Occident

 

 

L’artiste qui met en valeur le patrimoine marocain invite ainsi les visiteurs à plonger dans un monde féérique aux inspirations orientales, à la frontière du conte et du réel, mêlant artisanat traditionnel et design contemporain. « J’ai voulu partir sur l’idée d’un conte imaginaire, un peu entre Orient et Occident mais prenant place dans un Riad magique itinérant apparaissant aux voyageurs perdus, dans lequel serait présenté une synthèse ou une partie des références du patrimoine marocain qui ont « habité » mon enfance … (Hayté, bougeoirs en bois, tissus et tableaux peints au henné…). Cette exposition, est un hommage à une transmission de la passion marocaine que j’ai reçue de ma mère… », résume ainsi l’artiste.

Depuis sa création, la Galerie Banque Populaire s’est donnée pour mission d’accompagner et de soutenir la dynamique culturelle et artistique locale, en accueillant des expositions d’artistes et d’artisans confirmés ou en devenir, originaires de la région de Rabat-Kénitra.

Pour Bouchra Berrada, Présidente du Directoire de la Banque Populaire de Rabat-Kénitra : « Après une première exposition Design et Artisanat en 2019, la Galerie Banque Populaire accueille cette seconde édition, qui vise à créer une véritable dynamique mêlant l’expertise et la démarche créative d’un designer avec celles de plusieurs artisans regroupés en coopératives.»

 

LIRE AUSSI :

Le Marrakech de Churchill aux enchères à Londres

 

laissez un commentaire