FED : Taux inchangés jusqu’à nouvel ordre

Janet Yellen

Janet Yellen

La Réserve fédérale américaine a indiqué qu’elle maintiendrait son engagement de maintenir les taux bas pour une période considérable après la fin des achats d’actifs qui interviendra à sa prochaine réunion fin octobre. Mais elle a opté pour l’augmentation du rythme des futures hausses des taux. Les marchés obligataires craignaient une tournure plus belliciste. Mais ils ont réagi avec prudence. L’annonce faite par le Comité de l’open market de la Fed a suscité l’envol du dollar et les rendements du Trésor US à court terme. Le S&P500 était en hausse de 0,3% à 2,005 contre environ 2,000 avant la publication de l’annonce. La déclaration – qui a été contestée par deux membres de la Fed – soit une contestation de plus que la dernière fois, a fait ressortir que le taux de chômage a « peu changé ». Cela suggère que Janet Yellen, la présidente de la Fed, a donné la priorité au soutien de la reprise économique plutôt qu’aux préoccupations des responsables qui craignent que les taux d’intérêt subissent une hausse au tout début de l’année prochaine. Selon Dan Greenhaus, stratège en chef chez BTIG, « la Fed joue sur les deux tableaux dans cette déclaration. Elle repousse les faucons tout en approuvant tacitement l’idée que les taux pourraient augmenter plus vite qu’on ne le pensait ». L’annonce de la Fed montre la pression croissante pour un changement d’orientation monétaire, avec de nouvelles prévisions de taux d’intérêt pointant vers un rythme plus rapide de la hausse. Au lieu d’un taux d’intérêt de 1 à 1,25% à la fin de 2015, le FOMC prévoit actuellement un taux de 1.25 à 1.05%. Cela implique cinq hausses de taux au cours de 2015. Étant donné qu’il y a huit réunions au cours de l’année, la Fed devrait commencer à relever les taux en juin 2015 au plus tard, et augmenter les taux après chaque réunion, pour atteindre ce niveau. Richard Fisher de la Fed – Dallas a ajouté sa contestation à celle de Charles Plosser de la Fed -Philadelphie puisqu’il pensait lui aussi que les taux devraient augmenter plus tôt que les suggestions de la forward guidance. Le vote final fût : 8-2. La Fed a également annoncé une nouvelle stratégie de sortie sur la façon dont elle s’y prendra pour augmenter les taux d’intérêt, le moment venu. Elle annoncera une nouvelle fourchette cible pour le taux des fonds fédéraux, à partir de son niveau actuel entre 0 et 0,25%. Pour y parvenir, elle utilisera l’intérêt qu’elle verse aux banques sur leurs réserves comme principal outil. Au fait, la Fed continuera de réinvestir dans le portefeuille obligataire qu’elle a mis en place jusqu’à sa première hausse des taux. À la fin de 2016, le FOMC prévoit un taux de 2,75 à 3%. Cela implique six hausses de taux supplémentaires en 2016, un rythme assez rapide de resserrement ❚

laissez un commentaire