Fonds pour le cancer. La bataille n’est pas terminée

 

Si le gouvernement a refusé, hier, la création d’un Fonds spécial pour la lutte contre le cancer, objet principal de la pétition pour la vie signée par des milliers de citoyens, son comité de présentation n’en perd pas pour autant espoir…

 

Par Hayat Kamal Idrissi 

 

« Nous regrettons profondément la décision du gouvernement. Pour le comité de présentation de la pétition, la création de ce fonds de lutte contre le cancer est une réclamation stratégique et vitale. Ceci dit, nous ne baisserons pas pour autant les bras et on n’aura pas de répit tant que ce fonds n’a pas vu le jour. Pour nous, aucune autre alternative ne pourra le remplacer », affirme le comité de présentation de la pétition pour la vie, quelques heures après la rencontre de son mandataire Omar Chekaoui avec le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani.

Lundi 28 septembre, le gouvernement a accepté, dans la forme, la pétition pour la création d’un Fonds dédié à la lutte contre le cancer mais préfère créer une commission et lancer un plan national. Ce dernier sera doté d’un budget de 780 milliards de centimes étalé sur les dix prochaines années, avec une moyenne de 78 milliards de centimes par an. Aussi le gouvernement annonce la généralisation du vaccin contre le cancer du col de l’utérus pour les filles de 11 ans. Des promesses prometteuses, selon le comité.

 

Promesses

 

«Si ces promesses sont mises en application, elles seront de véritables acquis dans la lutte contre le cancer et pourront améliorer le vécu de beaucoup de malades. Nous tenons le gouvernement actuel, et ceux qui lui succèderont, comme engagés et entièrement responsables de la réalisation  de ces promesses devant les malades, leurs familles mais aussi les signataires de la pétition », ajoute-t-on auprès du comité. Ce dernier insiste, dans un communiqué, sur la mise en exécution des engagements du gouvernement exprimés lors de cette réunion le plutôt possible. « Nous réclamons l’octroi d’un budget spécial pour la lutte contre la cancer dans le cadre du projet de loi de finance 2021 », insiste le comité de présentation.

Œuvrer pour éviter que les Marocains ne meurent plus du cancer car incapables de se soigner et de payer les frais des soins médicaux ; c’est en effet l’objectif de cette pétition pour la création d’un fonds dédié à la lutte contre le cancer. Après neuf mois de gestation, la pétition signée par des milliers de Marocains a réussi à se frayer un chemin pour arriver sur le bureau du chef du gouvernement. « La pétition a été un véritable exercice de démocratie participative. Nous félicitons les citoyens et les signataires qui sont parvenus ainsi à faire entendre leur voix. Ce n’est qu’un début », conclut Jaouad Ech-chafadi, membre du comité de présentation.

Lire aussi

Le gouvernement refuse de créer un fonds pour le cancer

laissez un commentaire